La Bûche de Noël au Chocolat


La Bûche au Chocolat, c’est un incontournable des fêtes de fin d’année que l’on adore ! Un biscuit moelleux, un croustillant, une crème au chocolat ultra crémeuse et un glaçage croquant et gourmand, que du bonheur !

Pour ma part, je trouve qu’on peut même l’utiliser pour la Saint-Valentin et pour Pacques aussi, bref, une super recette ! ^^

Pour information, il s’agit de la 1ère recette de Bûche du site et c’est celle que j’ai voulu présenter lors d’un live avant Noël. Je l’ai donc réfléchis pour qu’elle soit simple dans sa composition, facile et rapide à réaliser même pour les débutants, tout en étant délicieuse !

Je vous ferai des recettes « plus complexes » par la suite, mais cette recette a vraiment été pensé pour être une « bûche de débutant » que l’on peut faire en 2 heures maximum. 🙂

Ce que l’on aime dans cette bûche de Noël au chocolat, c’est :

  • Son biscuit moelleux au bon goût de noisette,
  • Sa fine couche de croustillant gourmande à souhait,
  • Sa crème au chocolat au lait légère et ultra crémeuse, la Namelaka !
  • Son enrobage gourmand façon rocher.

Dans cet article, vous allez apprendre !

Ca vous tente ? Alors c’est parti ! ^^

Voilà un live pour accéder à la vidéo en live que j’ai réalisé sur cette bûche : – lien sur le live clic –

Si vous souhaitez réaliser cette bûche avec moi « en direct », n’hésitez pas à suivre ces 2 heures de live. 🙂

Mais si vous souhaitez une vidéo plus rapide, je vous invite à regarder celle ci-dessous :

Abonnez vous maintenant à MyCake TV !

et ne loupez plus aucune vidéo !

Avant de commencer mon article et si ce n’est déjà fait, je vous conseille de télécharger mon guide gratuit pour vous aider lors de la confection de votre gâteau.

La Bûche de Noël au Chocolat 1

Avant de commencer mon article et si ce n’est déjà fait, je vous conseille de télécharger mon guide gratuit pour vous aider lors de la confection de votre gâteau.

Téléchargé plus de 120 000 fois !

La Recette de la Bûche de Noël au Chocolat

Taille Taille Pâte à tartiner Pâte à tartiner Crêpe dentelle Crêpe dentelle Prix moyen Prix moyen
100g42g1.16€

Vous pouvez prendre la pâte à tartiner que vous souhaitez (préférence pour les pâtes chocolat/noisette). Si vous la faites maison, faites juste attention à ce qu’elle ne soit pas trop « humide ».

42g de crêpes dentelles équivaut environ à une dizaine de crêpes, soit 5 petits paquets de 2 crêpes vendus dans le commerce généralement.

Les ingrédients de la Dacquoise Noisette

Taille Taille Blanc d'oeuf Blanc d'oeuf Sucre Sucre en poudre Farine Farine de blé Sucre glace Sucre glace Poudre de noisettes Poudre de noisettes Prix moyen Prix moyen
125g35g20g90g100g3.78€

125g de blancs d’oeuf équivaut environ à 4 blancs d’oeuf moyen

N’oubliez pas de torréfier la poudre de noisette au moins 1 h avant, comme c’est expliqué dans la recette.

Les ingrédients du Sirop de Sucre

Taille Taille Eau Eau Sucre Sucre en poudre Prix moyen Prix moyen
40g60g0.08€

Les ingrédients de la Crème Namelaka montée

Taille Taille Feuille de gélatine Feuille de gélatine Chocolat au lait Chocolat au lait pâtissier Lait 1/2 écrémé Lait demi-écrémé Crème liquide entière Crème liquide entière Prix moyen Prix moyen
3g180g120g240g3.5€

Les ingrédients du Glaçage Rocher

Taille Taille Chocolat lait couverture Chocolat au lait de couverture Huile neutre Huile neutre Pralin Pralin Prix moyen Prix moyen
400g60g100g6.46€

Téléchargez ou Imprimez cette Fiche Recette !

Téléchargez ou Imprimez cette Fiche Recette,

En devenant aujourd’hui un membre de MyCake Premium.
Vous bénéficierez en plus de nombreuses réductions chez nos partenaires.

Je suis partie d’une recette de croustillant à base de pâte à tartiner afin que ce soit des ingrédients simples à trouver (ou réaliser) pour tout le monde.

Mais si vous préférez un croustillant praliné plus traditionnel, je vous invite à prendre celui que j’explique dans ma recette du Royal Chocolat.

1- Faites tiédir légèrement la pâte à tartiner pour l’assouplir.

2- Ajoutez y les crêpes dentelles émiettées.

3- Mélangez jusqu’à ce que toutes les crêpes dentelles soient bien enrobées de pâte à tartiner (sinon, elles ramolliraient au contact de la mousse).

4- Etalez ce croustillant entre 2 feuilles de papier sulfurisé de la forme de la base de votre moule. Par exemple, j’ai fait un rectangle de 30cm de long sur 8cm de large pour ma part.

5- A l’aide d’un support (votre moule ou un patron par exemple), marquez bien les délimitations de votre croustillant pour le montage ensuite à l’aide d’un couteau (par dessus votre feuille de papier sulfurisé). Le croustillant se ramollit très vite à température ambiante, c’est pourquoi il faut « préparer le terrain » le plus possible au préalable. 🙂

6- Mettez le croustillant au congélateur pendant 30 minutes.

La Préparation de la Dacquoise Noisette

Passons à présent au biscuit moelleux qui fera la base et l’insert de notre bûche.

Il vous faudra torréfier votre poudre de noisette au préalable (au moins 1h avant pour qu’elle refroidisse). Pour ce faire, mettez la sur une plaque de cuisson sur une seule couche et faites la cuire pendant 10 minutes dans un four préchauffé à 150°C en convection naturelle. Puis laissez la refroidir à température ambiante. 

1- Préchauffez votre four à 200°C en convection naturelle.

2- Préparez une plaque à pâtisserie recouverte de papier sulfurisée. Il vous faut prévoir de quoi faire 2 biscuits de la taille de votre moule (même si nous en découperons un, un peu moins large). Ma plaque fait 30cm x 40cm, j’ai besoin de 2 biscuits de 30cm x 8cm (la base de mon moule bûche).

3- Dans un grand saladier, mélangez la farine de blé, le sucre glace et la poudre de noisette torréfiée en les tamisant. Si votre poudre de noisette comportent de gros morceaux au final, ce n’est pas grave, vous pouvez les intégrer à votre préparation, le but est d’avoir un maximum de poudre fine mais ce n’est pas grave s’il reste de gros morceaux.

4- Commencez à fouetter les blancs d’oeuf en neige.

5- Lorsqu’ils commencent à être mousseux, ajoutez petit à petit le sucre en poudre afin de « serrer » les blancs. On arrête de fouetter une fois que l’on a obtenu le fameux « bec d’oiseau ».

6- Incorporez délicatement à l’aide d’une Maryse cette meringue française obtenue (blancs d’oeuf montés + sucre en poudre) à vos ingrédients secs (farine + sucre glace + poudre de noisette).

7- Etalez la préparation de dacquoise noisette sur la plaque d’une épaisseur uniforme à l’aide d’une spatule coudée.

8- Faites cuire environ 12 minutes à 200°C en convection naturelle. La dacquoise noisette doit être bien dorée mais moelleuse. Laissez refroidir ensuite le biscuit sur une grille à pâtisserie.

La Préparation du Sirop de Sucre

Nous allons à présent réaliser le sirop de sucre qui nous permettra d’imbiber nos biscuits pour qu’ils conservent tout leur moelleux.

1- Dans une petite casserole, mettez l’eau et le sucre en poudre.

2- Portez ce mélange à ébullition et éteignez le feu. Le but est que le sucre soit bien dissous uniquement.

3- Conservez la casserole à température ambiante.

La Préparation des Biscuits et du Moule

Comme la crème Namelaka au chocolat au lait que nous allons utiliser doit être préparée au dernier moment, juste avant le montage, on va d’abord préparer tous les autres éléments pour « être prêt ».

1- Retournez le papier sulfurisé sur lequel pose la dacquoise (le biscuit a donc la tête en bas), et enlevez délicatement le papier cuisson pour ne pas abîmer celle-ci.

2- Coupez le biscuit à l’aide d’un patron. Il vous faut 2 découpes :

  • l’une correspondant à la base de votre moule : pour ma part, un rectangle de 30cm de long sur 8cm de large,
  • l’autre à insérer au milieu de la bûche, il faut qu’il soit un peu moins large : comme mon moule est arrondis, j’ai fait une découpe de 30cm de long sur 6cm de large.

3- Imbibez la dacquoise de sirop de sucre à l’aide d’un pinceau alimentaire. Pour ma part, j’aime bien imbiber le biscuit « à l’envers » (donc le côté le + cuit se retrouve en bas comme « support »), je trouve que le sirop d’imbibage rentre mieux.

 

4- Préparez une paire de ciseaux (ou un couteau très aiguisé). La prochaine étape doit se faire rapidement car le croustillant ramollit très très très vite à température ambiante.

Donc lisez bien tout au préalable pour retenir par coeur et faire la manoeuvre (si vous lisez les étapes au fur et à mesure, votre croustillant va trop réchauffer et ça sera plus compliqué) :

  • Sortez le croustillant du congélateur,
  • Découpez aux ciseaux, en coupant aussi les deux feuilles sulfurisées, le pourtour du croustillant à l’aide des marques que vous avez fait au préalable avant la prise en froid,
  • Enlevez la feuille sulfurisée recouvrant le croustillant,
  • Retournez celui-ci sur le biscuit dacquoise de la taille de la base du moule. Le croustillant doit donc toucher le biscuit (et la 2ème feuille sulfurisée se retrouve donc au dessus),
  • Enlevez la 2ème feuille sulfurisée qui recouvre alors le croustillant.

5- Conservez les 2 biscuits (celui recouvert de croustillant qui sera la base de la bûche et celui qui sera au milieu) au réfrigérateur jusqu’au montage final.

6- Prenez votre moule et recouvrez le au contact de film alimentaire partout. La crème Namelaka que nous allons réaliser est très fluide au moment de la préparation (elle fige lors de la prise en froid), elle risquerait de couler si votre moule n’est pas « bien fermé » partout.

Si vous utilisez un cercle à pâtisserie, créez bien un « faux fond » avec du film alimentaire également, et mettez du rhodoïd tout autour.

7- Une fois votre moule bien « fermé de film alimentaire », mettez si possible une feuille de papier guitare ou du rhodoïd pour avoir un démoulage assez lisse. Si vous n’en avez pas, ce n’est pas grave, vous aurez juste un rendu un peu plus « marbré » avec le film alimentaire (mais ça ne se verra pas après le glaçage 🙂 ).

A présent que nous avons bien tous les éléments de prêt, on peut se lancer dans la préparation de la crème Namelaka qui doit être faite au dernier moment, juste avant le montage !

La Préparation de la Crème Namelaka montée

1- Mettez les feuilles de gélatine dans un grand bol d’eau froide pour les réhydrater pendant au moins 10 minutes, et mettez un grand saladier et les fouets de votre robot au congélateur.

2- Faites fondre le chocolat au lait au Bain-Marie et laissez le tiédir.

3- Faites chauffer le lait dans une casserole ou au micro-onde. Il n’est pas nécessaire qu’il soit bouillant, il doit juste être chaud pour faire fondre la gélatine.

4- Ajoutez la gélatine essorée au lait chaud et mélangez bien.

5- Versez le lait avec gélatine sur votre chocolat fondu et émultionnez bien le tout en mélangeant vivement à l’aide d’une maryse. Le mieux est d’utiliser un mixeur plongant pour parfaire l’émulsion.

6- Attendez que le chocolat redescende vers les 38°C pour continuer la préparation. Si le bol de votre appareil au chocolat est trop chaud (s’il est en inox qui garde bien la chaleur par exemple), transvasez le dans un bol à température ambiante (on le refroidit pour ne pas faire fondre la crème fouettée ensuite).

7- Montez la crème liquide entière bien froide en crème fouettée en la fouettant dans le saladier qui était au congélateur.

8- Ajoutez un quart de la crème fouettée à votre appareil au chocolat et mélangez bien pour assouplir la préparation.

9- Puis incorporez délicatement le reste de la crème fouettée à l’aide d’une maryse.

La crème Namelaka est prête dès qu’il n’y a plus de marbrure de couleur dans la préparation. Vous verrez à cette étape qu’elle est très fluide par rapport à une mousse classique. C’est normal ne vous en inquiétez pas, c’est en cristallisant au froid qu’elle prend toute sa texture onctueuse. 🙂

Le Montage de la Bûche de Noël au Chocolat

Si vous utilisez un moule bûche comme moi, vous allez faire le montage « à l’envers » (il prendra donc avec la tête en bas au congélateur).

Si vous utilisez un cercle à pâtisserie, faites le montage dans l’autre sens, à savoir « à l’endroit » (donc on commence par la semelle en carton, puis le biscuit recouvert de croustillant vers le haut, puis de la mousse, puis le biscuit intermédiaire et on finit avec le reste de mousse qu’on lisse au dessus). 🙂

1- Prenez votre moule et versez la moitié de la hauteur de crème Namelaka au chocolat au lait.

2- Posez par dessus le biscuit qui devra se trouver au milieu de la Bûche de Noël au chocolat. Ne vous embêtez pas trop avec le sens, ça n’a pas trop d’importance à cette étape. 🙂

Poussez légèrement sur les contours du biscuit pour que de la crème remonte très légèrement sur les côtés de celui-ci (cela permet d’éviter les démarcations au démoulage).

3- Versez le reste de la crème Namelaka. Pour ma part, les quantités de cette recette sont parfaites pour le contenu de mon moule. Si vous en avez trop pour le votre, faites en sorte de laissez une petite place pour intégrer votre biscuit (sinon ça débordera, mais bon, ce n’est pas très grave, il vous suffira de lisser le surplus). 🙂

4- Mettez à présent votre biscuit recouvert de croustillant, en faisant attention à ce que le côté « croustillant » soit bien mis « tête en bas » (à savoir qu’il doit être à l’intérieur de la bûche, donc collé à la crème).

5- Tapotez votre moule pour aider la crème à bien descendre dans tous les interstices.

6- Recouvrez votre moule de film alimentaire pour le protéger au maximum des odeurs de congélateur (si vous y avez notamment de la viande, des oignons ou du fromage, ça serait dommage que les odeurs s’imprègnent dans votre Bûche de Noël au Chocolat ! ^^).

7- Mettez la Bûche à congeler pendant au moins 12 heures.

Le Glaçage façon Rocher

Le glaçage est l’étape à réaliser une fois que votre bûche de noël au chocolat est bien congelée. Il faut le faire entre 5h et 24h avant la dégustation de la bûche.

1- Faites fondre le chocolat au lait au Bain-Marie.

2- Ajoutez l’huile neutre dans le chocolat fondu, et mélangez vivement à l’aide d’une maryse (voir mélangez au mixeur plongeant pour parfaire l’émulsion).

3- Ajoutez le pralin dans ce mélange chocolaté, mélangez bien, et laissez tiédir jusqu’à 35°C.

4- Lorsque le glaçage atteint les 35°C, sortez votre Bûche de Noël au Chocolat du congélateur, enlevez le moule et le film alimentaire, et posez la bûche sur une grille de pâtisserie avec un récipient en dessous (pour récupérer le glaçage qui va couler en excès). 

Si possible, mettez une petite semelle fine en carton en dessous de la bûche pour la déplacer plus facilement ensuite (il ne faut pas que la semelle en carton dépasser de la bûche par contre, pour que le glaçage en excès s’écoule bien tout autour jusqu’en bas !).

5- Versez le glaçage rocher sur la Bûche en commençant par un côté (attention à bien couvrir la tranche aussi) et en vous déplaçant petit à petit jusqu’à l’autre côté. Vérifiez bien que la totalité de la bûche est nappée et qu’il ne reste pas un bout sans glaçage.

S’il vous manque un bout, vous pouvez reversez un peu de glaçage dessus, c’est l’intérêt de ce glaçage, on peut « rattraper » les erreurs plus facilement qu’avec un glaçage miroir par exemple. 🙂

Si vous avez utilisé un moule avec un dessus plat (comme pour un entremet par exemple), il vous faudra probablement racler un peu l’excédent de glaçage au dessus pour éviter d’avoir une couche trop épaisse en haut.

6- Laissez le glaçage figer légèrement sur la bûche pendant quelques minutes avant de déplacer la bûche précautionneusement sur son plat de service.

7- Laissez la bûche de Noël au chocolat décongeler au moins 4 heures au réfrigérateur et décorez la selon vos envies !

Pour le service, je vous invite à utiliser un couteau bien aiguisé pour couper la coque croquante du glaçage rocher proprement.

"

La Bûche de Noël au Chocolat 7

On peut difficilement faire une Bûche de Noël au Chocolat plus simple, néanmoins, c’est la simplicité qui est bonne aussi parfois !

Mais si le coeur vous en dit, vous pouvez utiliser cette recette de base et remplacez l’étage de biscuit du milieu par un insert par exemple !

Jessica

Afin de limiter tout risque d’intoxication alimentaire, je vous invite à suivre les recommandations de conservation ci-dessous pour cette recette. Ces temps de conservation sont donnés à titre indicatif, il n’y a pas de « règles concrètes » à ce sujet :
Lieu de conservation
Temps de conservation
air1
Air Ambiant
20°C max
30 min
frigo1
Réfrigérateur
entre 0°C et 5°C
48 heures
congelateur1
Congélateur
entre -18°C et -15°C
2 Mois

A titre informatif, je vous ai calculé les valeurs nutritionnelles de cette recette.

Valeurs nutritionnelles pour 100g

Energie 323 Kcal / 1352 kj
Protéines 3,81 g
Matières grasses 24,96 g
dont acides gras saturés 15,71 g
Glucides 20,14 g
dont sucre 19,38 g
Fibres alimentaires 1,29 g
Sel 0,12 g

Ces valeurs nutritionnelles sont des moyennes pour 100g de Bûche de Noël au Chocolat

Pourquoi torréfier la poudre de noisette ?

Cela permet de développer les arômes de noisette de la poudre. Le goût en est plus intense dans la préparation ensuite.

Pour une recette simple comme cette Bûche de Noël au chocolat, il faut que les goûts soient « à leur top » ! ^^

Peut-on remplacer la pâte à tartiner par du praliné ?

Bien entendu ! Vous pouvez totalement faire un croustillant praliné classique,  en mélangeant par exemple :

  • 20g de chocolat au lait fondu,
  • 80g de praliné,
  • 42g de crêpe dentelle.
J’ai choisis d’utiliser de la pâte à tartiner pour que ce soit plus simple pour les débutants. 🙂

Et voilà, la recette de la Bûche de Noël au Chocolat, la première bûche de MyCake ! Je l’ai voulu très simple volontairement, pour que même les plus débutants puissent la réaliser. J’espère que la recette vous plait et vous donne envie de l’essayer !

Je vous souhaite de Joyeuses Fêtes si c’est la période pour vous au moment de lire cet article ! ^^

Buche de Noël au Chocolat
cliquez ici pour Pin cette image

Vous avez fait cette recette ?

Tagguez @jessica_mycake.fr sur Instagram avec le hashtag #mycake pour que je puisse voir votre photo.

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez le à vos amis ! ^^

Pour vous c’est un simple clic, pour moi c’est une aide très importante !

Et n'hésitez pas à noter cet article ^^

A très très bientôt ! ^^

La Bûche de Noël au Chocolat 8
La Bûche de Noël au Chocolat 9
La Bûche de Noël au Chocolat 10

11 Outils Indispensables Pour Cake Designer

Vous avez aimé cet article ?
Alors recevez GRATUITEMENT et IMMEDIATEMENT mon guide que j’utilise au quotidien 🙂

Téléchargé plus de 120 000 fois !

Découvrez aujourd'hui ma formation en ligne 100% Cake Design !

Découvrez ma formation en ligne 100% Cake Design !

Dernière mise à jour le

2
Rejoignez la discussion

avatar
1 Conversations
1 Réponses
1 Suivent
 
Commentaire plus réagit
Commentaire plus populaire
2 Auteur
JessicaEdwige Recent auteur
  Inscrivez vous aux réponses  
plus récents plus anciens
Me notifier des
Edwige
Invité
Edwige

Encore moi, lol !
Décidément vous allez en avoir marre 🤣🤣 !!
Pour le glaçage, si je prend du chocolat blanc sachant qu’il y a beaucoup plus de gras dans celui la(il me semble) dois je mettre la même quantité pour l’huile ?
Puis je ne pas mettre de pralin et faire juste un glaçage simple, chocolat blanc + colorant?
Je pense sérieusement m’inscrire à vos cours, pour plus d’informations je dois aller ou svp ?
Mercii beaucoup et bonne fête de fin d’année 🎉🎉

;

EBOOK GRATUIT

Pour le recevoir immédiatement, ils vous suffit de remplir le formulaire ci-dessous :

Téléchargé plus de 120 000 fois !

Je Vous Offre Aujourd'hui

Mon guide des
11 outils Indispensables pour
Cake Designer

Téléchargé plus de 120 000 fois !

Je Vous Offre Aujourd'hui

Mon guide des 11 outils Indispensables pour Cake Designer
Téléchargé plus de 120 000 fois !

Je Vous Offre Aujourd'hui

Mon guide des 11 outils Indispensables pour Cake Designer
Téléchargé plus de 120 000 fois !
Super !! Il ne vous reste qu’à renseigner votre email pour le recevoir maintenant ^^