Gélifiant alimentaire, comment le choisir ?


Partages

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur twitter
Twitter
Merci beaucoup de ce partage !
C'est un petit geste qui m'aide beaucoup !
Jessica
Mycake.fr

Mis à jour
23-11-2022

Note de l’article

4.5/5

(32 avis)

Gélatine, agar-agar, pectine, en feuille, en poudre, les bloom etc. Beaucoup de termes dont on entend parler mais dont on n’a pas toujours les nuances !

Concrètement en pâtisserie, les gélifiants nous permettent d’apporter de la « tenue » à nos préparations gourmandes ; les mousses, les crèmes, les gelées, les nappages etc.

Si on n’en n’avait pas, patatra, ce serait la cata !!!

Gélifiant gâteau qui tombe
Pas assez de gélifiant, et au démoulage, patatra !

Qu’ils soient d’origine végétale ou animale, sous forme de feuille ou de poudre, chacun a ses spécificités et son cadre d’utilisation. Aussi, demandez-vous toujours ce que vous souhaitez gélifier, quelle texture vous voulez obtenir et quels processus vous devez effectuer ou non avant de choisir un gélifiant.

Je vais vous expliquer en détail tout ce qu’il y a à savoir sur ce sujet (et il y en a des choses à savoir ! 😉).

Gélifiant gelée framboise

Par définition, un gélifiant est un agent de texture, c’est à dire un additif qui permet de donner une consistance de “gel” à une préparation. Dans cet article, nous allons nous concentrer sur les gélifiants alimentaires bien entendu.

Cet article va être très dense (il y en a des choses à dire !!!), mais ne vous en faites pas, je vous ferai un récapitulatif tout en bas de l’article sur ce qu’il faut retenir pour choisir son gélifiant. 👍

Dans cet article, vous allez apprendre !

Ca vous tente ? Alors c’est parti ! ^^

Abonnez vous maintenant à MyCake TV !

et ne loupez plus aucune vidéo !

Avant de commencer mon article et si ce n’est déjà fait, je vous conseille de télécharger mon guide gratuit pour vous aider lors de la confection de votre gâteau.

Gélifiant alimentaire, comment le choisir ? 1

Avant de commencer mon article et si ce n’est déjà fait, je vous conseille de télécharger mon guide gratuit pour vous aider lors de la confection de votre gâteau.

Téléchargé plus de 210 000 fois !

Qu'est-ce que c'est et à quoi ressemble un gélifiant ?

De base, le gélifiant peut être :

  • d’origine animale,
  • d’origine végétale.

 

On le retrouve généralement sous 2 formes :

  • sous forme de feuille,
  • sous forme de poudre.
Gélifiant en poudre ou en feuille

Il faut savoir que quel que soit le type de gélifiant que vous choisirez, le goût ne sera pas modifié (même si vous utilisez de la gélatine de poisson !). Seule la texture est impactée par le gélifiant. 😀

Comme ils sont très pauvres en calorie, ils sont très utilisés lors des régimes pour alléger les plats.

Important

Il est indispensable d’avoir une balance de précision lorsque l’on utilise un gélifiant. En effet, un gramme de gélifiant en moins et votre préparation sera trop liquide, un gramme de gélifiant en plus et votre préparation deviendra du ciment (j’exagère bien entendu… Mais pas tant que ça ! 😜).

Gélifiant animal (la “Gélatine”)

Il s’agit du gélifiant le plus courant en pâtisserie (et même en cuisine). Il contient en fait le collagène que l’on peut retrouver dans les os, le cartilage ou la peau des animaux (généralement de porc, de boeuf ou de poisson).

La Gélatine donne une texture fondante au préparation.

En supermarché, vous les trouverez sous le nom de “Gélatine” en général.

Gélifiant gélatine

🥵 ! Attention ! 🥵

Il faut savoir que la gélatine doit être incorporée dans une préparation chaude (au moins 35°C), mais surtout pas bouillante (pas au delà de 70°C) !

En effet, la chaleur va permettre de diffuser la gélatine de manière homogène dans la préparation à gélifier, mais si cette préparation boue ensuite, le pouvoir gélifiant de la gélatine se détériore (vous risquez de vous retrouver avec une préparation liquide au final car le pouvoir gélifiant aura perdu de son intensité).

Les Blooms de la Gélatine

On utilise l’unité “bloom” pour mesurer le pouvoir gélifiant de la gélatine. Concrètement, plus le nombre de bloom est élevé 💪, plus la gélatine aura un fort pouvoir gélifiant et donnera un rendu ferme (et vice versa).

La gélatine que l’on utilise en pâtisserie est généralement à 200 blooms.

La plupart des recettes que vous trouverez avec de la gélatine utilisera cette gélatine, aussi, lorsque vous ferez vos achats, vérifiez bien la quantité de bloom de votre gélatine (la gélatine en poudre indique toujours ce nombre de bloom, la gélatine en feuille c’est moins sur, ça dépend du fabricant 😅).

On peut parfois retrouver une classification de couleur pour identifier la quantité de bloom :

  • 🥇 Code couleur “Or” : 200 à 210 blooms
  • 🥈 Code couleur “Argent” : 180 blooms
  • 🥉 Code couleur “Bronze” : 150 à 160 blooms

Si vous n’avez pas trouvé de gélatine à 200 blooms ou si la recette que vous suivez utilise une autre quantité de bloom, ce n’est pas grave, je vais vous expliquer comment faire la conversion. C’est entièrement proportionnelle, on fait un produit en croix.

Vous avez de la gélatine à 160 blooms, mais vous avez une recette avec 6g de gélatine à 200 blooms.

Il vous faut tout d’abord calculer le coefficient de différence, à savoir :

  • le nombre de bloom de la gélatine de la recette divisé par le nombre de bloom de votre gélatine = 200 / 160 = 1,25

Il ne vous reste plus qu’ensuite à multiplier ce coefficient avec la quantité de gélatine indiquée dans la recette pour savoir la quantité que vous devez utiliser, à savoir dans notre exemple :

  • la quantité de gélatine de la recette multipliée par le coefficient obtenu = 6 x 1,25 = 7,5g

Il vous faudra donc utiliser 7,5g de votre gélatine à 160 bloom pour obtenir l’équivalence à 6g de gélatine à 200 blooms.

Si vous n’avez pas tout suivi pour ces calculs, ne vous inquiétez pas, Jérémy et moi vous avons mis en place une Cakeculette des Gélifiants Alimentaires pour qu’elle fasse les calculs pour vous. 😉
Gélifiant alimentaire, comment le choisir ? 3

La Masse Gélatine

Dans certaine recette, vous verrez des quantités de gélatine, alors que dans d’autres (et généralement, ce sont des recettes venant de pâtissiers “confirmés”) on parlera de masse de gélatine.

La différence est très simple :

  • Une quantité de gélatine, c’est lorsque l’on pèse la gélatine “sèche”, c’est à dire en feuille ou en poudre.
  • Une masse de gélatine, c’est lorsque l’on pèse la gélatine “réhydratée”. Je vous explique de suite comment on réhydrate de la gélatine en fonction de sous quelle forme elle est (feuille ou poudre).
Gélifiant alimentaire, comment le choisir ? 4
Passage de la gélatine en poudre à la masse de gélatine

Comment utiliser de la gélatine en feuille ?

Au supermarché, vous trouverez très souvent la gélatine sous forme de feuille. Ce sont généralement des gélatines de porc ou de boeuf.

Gélatine en feuille
Gélatine en feuille

Voilà comment on utilise les feuilles de gélatine comme gélifiant :

Si on vous demande une quantité de gélatine (donc poids de la gélatine en feuille “à sec”) :

Elles font environ 2g chacune et sont à 200 blooms (il arrive que certains fabricants les fassent à 1g, 1,7g etc et à 160 ou 180 blooms… c’est pour ça que ce n’est pas le plus précis). Mais partons du principe que vous avez des feuilles “classiques” de 2g à 200 blooms.

Donc s’il vous faut 6g de gélatine, cela veut dire qu’il vous faudra en moyenne 6/2 = 3 feuilles de gélatine.

Voilà donc le processus de préparation de votre gélifiant à partir de feuille de gélatine :

  • déterminez le nombre de feuilles dont vous avez besoin (ça peut être des morceaux de feuilles parfois, il n’est pas obligatoire qu’elles soient entières),
  • mettez les dans un grand bol d’eau froide afin qu’elles soient entièrement recouvertes (vous pouvez les plier ou les casser en 2 si nécessaire),
  • laissez les se réhydrater dans l’eau pendant au moins 10 minutes (elles vont ramollir et se gorger d’eau),
  • une fois votre préparation prête, enlevez les feuilles de gélatine réhydratée du bol d’eau froide, essorez les bien entre votre main et mettez les dans la préparation.

Vous pouvez voir par exemple dans ma recette de la crème diplomate, comment on utilise de la gélatine en feuille de cette manière : https://www.mycake.fr/creme-diplomate/

Ici, j’hydrate mes feuilles de gélatine :

Ci-dessous, j’essore et incorpore mes feuilles de gélatine à ma crème pâtissière :

Si on vous demande une quantité de masse gélatine (donc poids de la gélatine en feuille réhydratée) :

C’est assez peu courant de faire de la masse gélatine avec des feuilles de gélatine. Mais si vous n’avez pas le choix, voilà le processus.

On compte généralement 6g d’eau pour 1g de gélatine “à sec”, ce qui donne donc 6 + 1 = 7g de masse gélatine.

Donc si on vous demande 42g de masse gélatine, il vous faut donc faire la formule masse de gélatine divisée par 7 = quantité de gélatine “à sec”, soit 42 / 7 = 6g de feuille de gélatine, auxquelles on rajoute 6 x 6 = 36g d’eau (donc 6 + 36, vous obtiendrez bien 42g de masse gélatine… C’est clair ? 😅).

Voilà donc le processus de préparation de votre masse gélifiante à partir de feuille de gélatine :

  • déterminez le nombre de feuilles dont vous avez besoin,
  • coupez les en petits morceaux,
  • mettez les dans la quantité d’eau froide calculée,
  • faites réchauffer légèrement au micro-onde ou à la casserole (ça ne doit pas bouillir ! 🥵) afin d’avoir une masse gélatine homogène (et on utilise “le tout” avec l’eau comprise bien sur).

Comment utiliser de la gélatine en poudre ?

Elle est moins courante que la gélatine en feuille, mais on en trouve de plus en plus (et elle est bien plus pratique à doser que la version « feuille »). L’un de ses avantages, c’est qu’elle peut être issue de poisson. C’est pourquoi elle est un bon choix pour les personnes qui ne mangent pas de boeuf ou de porc.

Gélatine en poudre

Si on vous demande une quantité de gélatine (donc poids de la gélatine en poudre “à sec”) :

Il faut compter généralement 6 fois le poids de la gélatine en poudre en eau. Après, ça dépend des fabricant, donc n’hésitez pas à lire les instructions sur les paquets.

Donc si on vous demande 6g de gélatine, il vous faudra y ajouter : quantité de gélatine x 6 = 6 x 6 = 36g d’eau.

Si on vous demande une quantité de masse gélatine (donc poids de la gélatine en poudre réhydratée) :

Dans ces cas là pour le calcul, il faut diviser la quantité de masse gélatine demandée par 7 (puisque l’on a 6 doses d’eau pour 1 dose de gélatine, donc 6 + 1 = 7).

Encore une fois, attention si votre fabricant vous dit que c’est 5 doses d’eau pour 1 dose de gélatine, alors vous diviserez par 6 (5 + 1). Vérifiez bien les instructions.

Donc si on vous demande 42g de masse gélatine, il faudra faire la masse de gélatine divisée par 7 = 42 / 7 = 6g de gélatine en poudre (et donc 42 – 6 = 36g d’eau).

Si vous n’avez pas tout suivi pour ces calculs, ne vous inquiétez pas, Jérémy et moi vous avons mis en place une Cakeculette des Gélifiants Alimentaires pour qu’elle fasse les calculs pour vous. 😉

Voilà donc le processus de préparation de votre gélifiant à partir de gélatine en poudre :

  • pesez précisément votre quantité de gélatine en poudre,
  • déterminez le poids de votre quantité d’eau froide (rappel en général : poids gélatine en poudre x 6),
  • mélangez la poudre de gélatine dans l’eau froide et laissez la s’hydrater au moins 10 minutes avant de l’utiliser telle qu’elle (le tout, avec l’eau).
Gélatine en poudre réhydratée

Comment on incorpore de la gélatine (en feuille ou en poudre) dans une préparation (chaude ou froide) ?

Ensuite, l’incorporation se fait de la même manière dans les 2 cas (feuille ou poudre), mais cela dépend de si votre préparation est chaude (mais pas bouillante !🥵) ou froide !

Si la préparation est chaude :

  • ajoutez la gélatine réhydratée dans la préparation chaude, mais pas bouillante 🥵 (je préfère insister pour rappel) ! Si vous souhaitez utiliser un thermomètre pour vous rassurer, visez entre 35 et 70°C environ,
  • mélangez bien la préparation à l’aide d’un fouet à la main afin que la gélatine se dissolve de manière homogène (vous ne voudriez pas avoir des parties liquides et d’autres “en amas” une fois refroidie),
  • continuez la préparation comme prévu dans la recette (généralement, c’est l’étape où on laisse refroidir au réfrigérateur plusieurs heures pour la “prise au froid” du gélifiant).

Si la préparation est froide :

  • faites une masse de gélatine avec votre gélatine sèche (comme je vous l’ai expliqué précédemment),
  • dans une petite casserole, faites chauffer à feu doux la masse gélatine (attention à ne pas la faire bouillir 🥵, 70°C max !),
  • une fois qu’elle est bien fondue, y ajouter un peu de la préparation froide pour refroidir la masse de gélatine fondue, et commencer l’incorporation à l’aide d’un fouet à la main,
  • une fois bien incorporée dans la petite quantité de préparation froide, ajoutez petit à petit le reste de la préparation froide en mélangeant bien pour que la répartition de la gélatine soit homogène,
  • Puis on conserve généralement au réfrigérateur le tout le temps de la prise du gélifiant.

Les spécificités de la gélatine :

👉 La Texture : La gélatine donne une texture assez souple et fondante au préparation,

👉 La Chaleur : Comme je vous l’ai dit ci-dessus, la gélatine n’aime pas les préparations trop chaudes (au delà de 70°C 🥵), donc ne faites pas bouillir vos préparations contenant de la gélatine. Par contre, vous pouvez l’utiliser dans des préparations froides,

👉 La Thermoréversibilité (houla, il fait peur ce mot ! hihi) : La gélatine est un gélifiant thermoréversible, cela veut dire que l’on peut la passer de l’état solide à l’état liquide (en refroidissant la préparation) et vice-versa (en réchauffant la préparation) à partir du moment où vous ne la faites pas bouillir 🥵 (oui, j’utiliserai 50 fois ce smiley s’il le faut, mais comme ça, je suis certaine que l’information sera enregistrée ! hihi).
Ca peut être très pratique si vous avez mal intégré la gélatine dans votre préparation par exemple, et que celle-ci contient une fois refroidie, de petits grumeaux collants et des parties plus liquides,

👉 L’Acidité : La gélatine supporte mal l’acidité, c’est pourquoi une préparation trop acide ne pourra pas gélifier avec.

👉 La Congélation : La gélatine supporte très bien la congélation (contrairement à d’autres gélifiants, mais j’en parle après).

👉 L’Alcool : Si votre préparation contient de l’alcool (non cuit), il vous faudra mettre un peu plus de gélatine pour obtenir un pouvoir gélifiant identique à celui d’une préparation similaire sans alcool. En général, on évite de mettre plus de 40% d’alcool dans la préparation (sinon la préparation ne gélifie pas bien, voir pas).

👉 Le Sucre et le Sel : Le sucre augmente le pouvoir de gélification de la gélatine alors que le sel la diminue.

Les dosages de la gélatine

Même si je vous conseille de suivre les recettes pour déterminer vos quantités de gélatine à utiliser, voilà un petit listing vous permettant de savoir la quantité de gélatine à 200 blooms à prendre en fonction de la texture que vous souhaitez :

  • Effet texturant : 0,25% de la préparation
  • Effet émulsifiant (comme un espuma) : 0,5% de la préparation
  • Effet gélifiant léger : 1% de la préparation
  • Effet gélifiant moyen : 1,5% de la préparation
  • Effet gélifiant ferme : 2% de la préparation
  • Effet gélifiant très ferme : 3% de la préparation
Si vous ne savez pas comment appliquer ces calculs, ne vous inquiétez pas, Jérémy et moi vous avons mis en place une Cakeculette des Gélifiants Alimentaires pour qu’elle fasse les calculs pour vous. 😉

A présent que vous savez tout sur le gélifiant d’origine animal qu’est la gélatine, je vais passer aux gélifiant d’origine végétal.

De plus en plus utilisé (notamment par les végétariens et vegan), il en existe une multitude différente (à partir de différents fruits, d’algues etc.). Voilà les plus courants.

Gélifiant végétal : la Pectine

Voilà le gélifiant végétal que l’on connait principalement pour nos confitures. Il s’agit d’une poudre que l’on extrait des peaux d’agrumes et pépins de fruits.

Il existe plusieurs types de pectine, je vais vous expliquer ce qu’il en est pour les plus connues (il y en a vraiment beaucoup) car chacune a son utilisation et ses spécificités.

Gélifiant pectine fruit

La Pectine NH nappage

Si une recette vous dit d’utiliser “de la pectine” sans précision supplémentaire, alors c’est qu’il s’agit surement de celle-là.

C’est la plus classique pour les “confitures de grand-mère” et les gelées.

On l’utilise également pour les nappages à base de fruits ou des mousses.

Comment utiliser la pectine NH nappage :

  • Mélangez la pectine NH nappage avec une petite quantité de sucre de la préparation (environ une cuillère à café),
  • Une fois la préparation chaude mais pas bouillante (il vaut mieux incorporer chaud mais pas bouillant), incorporez la pectine NH nappage avec le sucre dans la préparation, et mélangez bien à l’aide d’un fouet à la main,
  • Continuez de mélanger et faites bouillir la préparation pendant au moins 30 secondes pour activer le pouvoir gélifiant de la pectine NH nappage.
Gélifiant confiture

Les spécificités de la pectine NH nappage :

👉 La Texture : Elle est ferme au toucher, mais elle fond dans la bouche. C’est la texture que l’on retrouve dans les confitures.

👉 L’Acidité : La pectine NH a besoin d’acidité dans la préparation afin de s’activer au mieux.

👉 La Thermoréversibilité : La pectine NH nappage est également un gélifiant thermoréversible qu’on peut réchauffer une fois ferme et refroidir sans souci en conservant son pouvoir gélifiant.

👉 La Congélation : La pectine NH nappage peut se congeler sans soucis.

La Pectine jaune

La pectine jaune s’utilise plutôt pour gélifier les confiseries comme les pâtes de fruits par exemple.

Comment utiliser la pectine jaune :

  • Mélangez la pectine jaune avec une petite quantité de sucre de la préparation (environ une cuillère à café),
  • Une fois la préparation chaude (mais pas bouillante, juste chaude), incorporez la pectine jaune avec le sucre dans la préparation, et mélangez bien à l’aide d’un fouet à la main,
  • Continuez de mélanger et faites bouillir la préparation pendant au moins 30 secondes pour activer le pouvoir gélifiant de la pectine jaune.
Gélifiant alimentaire, comment le choisir ? 5

Les spécificités de la pectine jaune :

👉 La NON Thermoréversibilité : La pectine jaune n’est pas thermoréversible ! Une fois que vous l’avez activée dans une préparation, vous ne pourrez pas la réchauffer pour la refaire refroidir ensuite.

👉 L’Acidité : La pectine NH a besoin d’acidité dans la préparation afin de s’activer au mieux.

👉 La NON congélation : la pectine jaune supporte mal la congélation.

La Pectine X58

Voilà une pectine dont vous entendrez rarement parler, sauf avec des professionnels (ou grands amateurs) de la pâtisserie.

On l’utilise pour les préparations grasses ou lactées, comme les nappages en chocolat par exemple.

Pour les dosages, il est conseillé de prendre entre 0,8% et 1,5% de la préparation.

Comment utiliser la pectine X58 :

  • Mélangez la pectine X58 avec 5 à 8 fois son poids en sucre,
  • Une fois la préparation chaude (mais pas bouillante), incorporez la pectine X58 avec le sucre dans la préparation, et mélangez bien à l’aide d’un fouet à la main. Il faut environ 15 min pour une dissolution complète.
  • Continuez de mélanger et faites bouillir la préparation pendant au moins 30 secondes pour activer le pouvoir gélifiant de la pectine X58.
Gélifiant alimentaire, comment le choisir ? 6

Les spécificités de la pectine X58 :

👉 La Texture : Elle est ferme au toucher, élastique et brillante mais agréable à la dégustation.

👉 La Thermoréversibilité : La pectine X58 est également un gélifiant thermoréversible qu’on peut réchauffer une fois ferme et refroidi sans souci, en conservant son pouvoir gélifiant.

👉 La Congélation : La pectine X58 peut se congeler sans soucis.

Gélifiant végétal : l’Agar-agar

Le gélifiant Agar-agar est l’un des gélifiants d’origine végétale le plus répandu en ce moment. Il s’agit d’une poudre que l’on extrait d’une algue rouge japonaise.

Il donne une texture de gel cassant initialement. Une fois celui-ci refroidit et mixé, on peut obtenir une texture de gel onctueux.

Son pouvoir gélifiant est bien supérieur à celui de la gélatine animale, c’est pourquoi la balance de précision est vraiment obligatoire (là où on peut “se débrouiller sans” avec les feuilles de gélatine).

Gélifiant Agar-agar
L'Agar-agar au naturel

Comment utilise-t-on l’agar-agar ?

Contrairement à la gélatine qui ne doit pas être bouillie afin de ne pas perdre de son pouvoir gélifiant, l’agar-agar DOIT au contraire être bouilli pour s’activer.

Voilà le processus pour utiliser ce gélifiant qu’est l’agar-agar :

  • Mettez dans la quantité d’agar-agar à utiliser une petite partie du sucre de la recette (environ une cuillère à café),
  • Lorsque la préparation est chaude (mais pas encore bouillante), incorporez ce mélange agar-agar/sucre en mélangeant bien à l’aide d’un fouet,
  • Faites bouillir pendant au moins 30 secondes pour activer le pouvoir gélifiant de l’agar-agar.
Gélifiant alimentaire, comment le choisir ? 7

Attention

Toujours contrairement à la gélatine, l’agar-agar supporte mal la congélation car lors de la décongélation, il faut ressortir toute l’eau de la préparation.

Aussi ne choisissez pas cette solution comme “la facilité” pour remplacer la gélatine animale, sans réfléchir à votre recette.

J’aime l’utiliser pour créer des gels de mes purées de fruits par exemple : je fais bouillir l’agar-agar avec mes purées de fruits, et une fois que le tout est refroidi (ça donne un rendu un peu ferme/cassant), je mixe le tout et le mets dans une poche à douille. Parfait pour faire “des pointes” dans mes desserts comme mes Numbers Cakes notamment ! 👍

Conversion gélatine et agar-agar :

On dit que l’agar-agar a un pouvoir gélifiant 8 fois supérieur à celui d’une masse de gélatine. Donc voilà les calculs pour faire votre conversion :

Si la recette vous donne une quantité de gélatine (donc gélatine “à sec”) :

Il faut multiplier le poids de gélatine par 6 (pour obtenir la masse gélatine) et la diviser par 8 (ou alors vous pouvez directement multiplier le poids de gélatine à sec par 0,75 = 6/8). Donc si on vous demande 6g de gélatine dans la recette, il vous faudra faire le calcul : poids de gélatine x 6 / 8 = 6 x 6 / 8 = 4,5g d’agar-agar.

Si la recette vous donne une quantité de masse gélatine (donc gélatine hydratée) :

Il vous suffit de diviser le poids de cette masse par 8. Donc si on vous demande 24g de masse gélatine dans une recette par exemple, il vous faudra faire le calcul : masse de gélatine / 8 = 24 / 8 = 3g d’agar-agar.

Si vous n’avez pas tout suivi pour ces calculs, ne vous inquiétez pas, Jérémy et moi vous avons mis en place une Cakeculette des Gélifiants Alimentaires pour qu’elle fasse les calculs pour vous. 😉

Les spécificités de l’Agar-agar :

👉 La Texture : l’agar-agar donne une texture assez “ferme/cassante” à la préparation (alors que la gélatine donne un rendu “crémeux/fondant”). Si vous mixez la préparation gélifiée refroidit, vous obtenez alors un gel onctueux,

👉 La Chaleur : L’agar-agar ayant besoin d’être bouilli, il n’est pas possible de l’utiliser dans une préparation froide,

👉 La Thermoréversibilité : Tout comme pour la gélatine, l’agar-agar est un gélifiant thermoréversible qui peut passer de l’état solide à l’état liquide (en refroidissant la préparation) et vice-versa (en faisant bouillir la préparation),

👉 Le délai d’utilisation : Il faut consommer rapidement les préparations car l’agar-agar a tendance à rendre de l’eau au delà de 24h,

👉 L’Acidité : L’agar-agar supporte mal l’acidité, c’est pourquoi une préparation trop acide ne pourra pas gélifier avec,

👉 La Congélation : L’agar-agar supporte mal la congélation (cela fait relâcher l’eau de la préparation à la décongélation), dont si vous devez réaliser un entremet qui doit prendre au congélateur, je vous déconseille de l’utiliser comme gélifiant dans vos préparations,

Gélifiant comment choisir
Est-ce que je vous ai perdu ?

Tableau récapitulatif sur les gélifiants

Bon, j’imagine qu’à présent, j’ai bien « fait bouillir » votre cerveau et j’ai du en perdre certain en chemin… Pardooon ! 🙏🙏🙏

Mais pas de souci ! Pour simplifier la compréhension de toutes ces informations sur les gélifiants, je vous ai créé un petit tableau récapitulatif des points essentiels à retenir :

Taille
Taille
Origine Utilisation
courante
Thermor-
réversibilité
Congélation Acidité Fermeté Processus
Gélatine
0€
Pectine
NH
0€
Pectine
Jaune
0€
Pectine
X58
0€
Agar
Agar
0€
Tableau récapitulatif sur les gélifiants

Gélatine

Pectine
NH

Pectine
jaune

Pectine
X58

Agar-agar

Origine

Animale
🐷🐮🐟

Végétale
🍎

Végétale
🍎

Végétale
🍎

Végétale
🌿

Utilisation courante

Crème, mousse

Confitures, nappage fruité

Confiseries

Nappage chocolat

Gel fruité

Thermoréversibilité

✔️ Oui

✔️ Oui

❌ Non

✔️ Oui

✔️ Oui

Congélation

✔️ Oui

✔️ Oui

❌ Non

✔️ Oui

❌ Non

Acidité

❌ N’aime pas

✔️ Nécessaire

✔️ Nécessaire

✔️ Pas de souci

❌ N’aime pas

Fermeté

+

++

+++

+

+++

Processus

– Hydratation dans un bol d’eau froide
– Incorporation dans une préparation chaude ou froide (mais pas bouillante < 70°C) 🥵

– Mélange avec une petite quantité de sucre
– Incorporation dans une préparation chaude
– Bouillir au moins 30 sec

– Mélange avec une petite quantité de sucre
– Incorporation dans une préparation chaude
– Bouillir au moins 30 sec

– Mélange avec du sucre
– Incorporation dans une préparation grasse ou lactée
– Bouillir au moins 30 sec

– Mélange avec une petite quantité de sucre
– Incorporation dans une préparation chaude
– Bouillir au moins 30 sec
– Mixer une fois refroidit (pour une texture gel)

"

Gélifiant alimentaire, comment le choisir ? 8

Et parce que je sais que tout le monde n’aime pas les mathématiques comme moi, comme je l’ai dit plusieurs fois dans l’article, Jérémy et moi vous avons créé une Cakeculette des Gélifiants alimentaires pour que vous n’ayez pas à faire ces calculs vous-même ! 😉

Jessica

Comment choisir mon gélifiant ?

Pour choisir votre gélifiant, il vous faut vous poser plusieurs questions :

  1. Quelle est la préparation que je souhaite gélifier (quelle acidité, préparation grasse ou lactée etc.) ?
  2. Est-ce que je souhaite congeler cette préparation (pour faire attention à la thermoversabilité) ?
  3. Quelle fermeté je souhaite (pour définir la quantité de gélifiant) ?
  4. Quel processus dois-je réaliser dans la recette pour activer le pouvoir gélifiant (bouillir ou juste chauffer etc.) ?

Aidez-vous de mon tableau récapitulatif pour bien choisir votre gélifiant, puis allez relire le paragraphe détaillé une fois que vous aurez fait votre choix. 😉

Quels sont les gélifiants Halal et/ou Casher ?

De nombreuses recettes halal ou casher utilisent de la gélatine de poisson.

Mais sachez également qu’il existe de la gélatine de boeuf halal.

Pourquoi ajouter le gélifiant à du sucre avant de l'incorporer à la préparation ?

Cela permet de faciliter son incorporation dans la préparation en limitant un maximum la formation de grumeaux.

Et voilà encore un groooos article un peu compliqué à propos des gélifiants, mais vous savez que j’aime comprendre et vous expliquer la pâtisserie en détail.

En effet, c’est en ayant ces explications que l’on peut comprendre pourquoi on rate une recette, et comment faire en sorte que cela ne se reproduise pas.

D’ailleurs, si vous avez des soucis avec vos gâteaux, je vous invite à lire mon article sur « SOS gâteau raté, pourquoi je l’ai loupé, comment je peux l’éviter par la suite et comment rattraper l’erreur » :

En tout cas, j’espère que cet article sur les gélifiants vous sera utile et qu’il vous permettra de faire des pâtisseries toujours plus gourmandes pour gâter vos proches !

A très bientôt !

Gélifiant alimentaire
cliquez ici pour Pin cette image

Vous avez fait cette recette ?

Tagguez @jessica_mycake.fr sur Instagram avec le hashtag #mycake pour que je puisse voir votre photo.

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez le à vos amis ! ^^

Pour vous c’est un simple clic, pour moi c’est une aide très importante !


Partages

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur twitter
Twitter
Merci beaucoup de ce partage !
C'est un petit geste qui m'aide beaucoup !
Gélifiant alimentaire, comment le choisir ? 11
Jessica
Mycake.fr

Et n'hésitez pas à noter cet article ^^

A très très bientôt ! ^^

Gélifiant alimentaire, comment le choisir ? 12
Gélifiant alimentaire, comment le choisir ? 13
Gélifiant alimentaire, comment le choisir ? 22

11 Outils Indispensables Pour Cake Designer

Vous avez aimé cet article ?
Alors recevez GRATUITEMENT et IMMEDIATEMENT mon guide que j’utilise au quotidien 🙂

Téléchargé plus de 210 000 fois !

Découvrez aujourd'hui ma formation en ligne 100% Cake Design !

Découvrez ma formation en ligne 100% Cake Design !

12 Commentaires
plus anciens
plus récents plus de votes
Inline Feedbacks
View all comments
Gwen
Gwen
24 jours plus tôt

Merci c est très instructif

Cathy
24 jours plus tôt

Très intéressant et instructif cet article.
Je vais devoir le relire 🤣
Bonne journée

Edwige
Edwige
23 jours plus tôt

Bonsoir comme tous vos autres articles
C est super bien expliquer détailler
Article qui répond à nos questions
Merci à vous

Stephanie
17 jours plus tôt

Merci pour les informations. À conserver pour références futures!

Carine
Carine
17 jours plus tôt

Merci pour toutes ces explications !!! J ai quelques fois renoncé à des recettes à cause de ces gélifiants… (En Suisse on n’a pas les mêmes termes… 🙁 ) Et merci pour la calculette / conversion qui va être bien utile!!

Claire
Claire
16 jours plus tôt

merci bcp pour cet article ,enfin un article complet et compréhensible

merci Jessica

Sommaire
Notre joli menu

Par catégorie :

Vous aimez MyCake ?

Vous avez aimé cet article ?
Alors partagez le à vos amis ! ^^

Pour vous c’est un simple clic, pour moi c’est une aide très importante !

Partager sur facebook
Partager sur pinterest
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Que cherchez-vous aujourd'hui ?

EBOOK GRATUIT

Pour le recevoir immédiatement, ils vous suffit de remplir le formulaire ci-dessous :

Téléchargé plus de 210 000 fois !

Je Vous Offre Aujourd'hui

Mon guide des Associations de Saveurs
Téléchargé plus de 210 000 fois !

Je Vous Offre Aujourd'hui

Mon guide des
Associations de Saveurs
Téléchargé plus de 210 000 fois !

Je Vous Offre Aujourd'hui

Mon guide des
Associations de Saveurs
Téléchargé plus de 210 000 fois !
Super !! Il ne vous reste qu’à renseigner votre email pour le recevoir maintenant ^^

Pack Cuisine

29€ au lieu de 574€ (-95%) jusqu'au 13 novembre

57 bloggers se sont regroupés pour cet évènement …